Le texte récitatif de Michée

Le texte récitatif de Michée

La gestuation, c’est la mise en œuvre d’un récitatif biblique, c’est-à-dire d’un passage de la Bible, plus ou moins long, dans une traduction rythmée, accompagné d’une mélodie et de gestes.

Mais c’est surtout – et ceux qui les pratiquent le savent bien – un temps pour accueillir la Parole de Dieu avec tout son être. En effet, le corps de celui qui récite, son affectivité, son intelligence, son histoire sont impliqués dans la réception globale de la Parole ; grâce à eux, elle s’inscrit de manière active dans la mémoire. La mélodie et les gestes rendent attentif à chaque détail du texte, ils viennent amplifier la perception de la Parole, lui donner de l’épaisseur et de la chair.

Il ne s’agit pas d’une « expression » ou d’un mime mais d’une « impression » en soi de la Parole de Dieu. La personne qui conserve la Parole dans la mémoire de son cœur la perçoit de façon vivante en elle et elle a de la facilité pour la faire fructifier.

De plus, le moment de transmission de ces récitatifs s’enrichit de la présence attentive et active des frères. Il favorise un moment de réaction, d’échange et d’interpellation à propos de cette Parole : c’est un moment fort de vie d’Eglise et de communion.

Ecoutez le chant ♪ ♫

Le texte récitatif de Michée CVX

L’Association Parole et Geste

Des personnes d’origines diverses ont découvert la pratique des récitatifs auprès de la communauté du Sappel-Quart-Monde (Créée à Lyon en 1989, pour faire entendre la voix des plus pauvres au sein de l’Église, cette communauté pratique les récitatifs avec les familles qu’elle rencontre).

Ces personnes ont constitué des groupes pour mémoriser la Parole de Dieu ; enfin cette dynamique a conduit en 2005 à la création de l’association « Parole et Geste » pour mieux porter le travail de recherche, de production et de diffusion des récitatifs.

Au sein de l’association, le « laboratoire » est un groupe de travail de quelques personnes. Il reprend et assimile un patrimoine de récitatifs provenant de sources diverses, il engage tout un travail de recherche sur de nouveaux textes (traductions, balancements, musique, gestes).

Par ailleurs, l’association forme des transmetteurs dans l’acquisition d’un répertoire et d’une pédagogie commune. Elle propose des moments de découverte, des sessions de formation.

Site internet : http://www.parole-et-geste.org/